Aérographe : Comparatif des meilleurs aérographes, avis et guides

meilleurs-aerographe comparatifLe domaine des dessins et des arts a connu d’énormes avancées au fil des années grâce à des outils aussi révolutionnaires qu’utiles, parmi lesquels s’inscrivent les aérographes. Partis d’une technique appelée l’aérographie, ces outils se déclinent en plusieurs sortes, et nécessitent des conditions strictes d’utilisation pour un résultat optimal. Selon ce que vous souhaitez en faire, vous serez amenées à faire votre choix d’aérographe parmi tant d’autres, mais aussi à savoir manier votre outil.

Pour vous permettre de bien appréhender l’utilisation de cet appareil, notre équipe met à votre disposition ce guide complet.

Tableau comparatif des meilleurs aérographes

Agora-Tec - kit aérographe AK-02 Kit compresseur Airbrush VidaXL Kit trois couleur
aerographe-agora-tec kit aerographe xl vidal comparatif kit aerographe
1,8 m de tuyau 3 buses différentes et des aiguilles (0,2 mm 0,3 mm 0,5 mm) Mini compresseur à piston cylindre Puissance: 1/6 HP Vitesse : 1450 t/min Débit d'air : 20 - 23 l/min Ajustement de réglage: Marche: 3.0bar Arrêt: 4.0bar Aiguille 0.25, 0.3, 0.5mm diamètre 9cc capacité Double-Action

Qu’est-ce qu’un aérographe ?

L’aérographie est une technique de peinture fondée sur l’utilisation d’un pistolet conçu à cet effet. La méthode repose sur un principe simple. La manipulation de la gâchette permet d’insuffler soit de l’air, soit de la peinture sur n’importe quelle surface. L’aérographe est tout simplement l’outil permettant de réaliser l’aérographie. Il est utilisé pour dessiner des fresques sur les murs, mais aussi pour des illustrations sur du papier ou sur du tissu. Lorsque la peinture est remplacée par du colorant alimentaire, on peut utiliser l’aérographie pour décorer des gâteaux. La technique a fait son entrée dans l’illustration sur les tee-shirts et les appareils électroménagers.

Le fonctionnement de l’aérographe

L’aérographe repose sur deux composantes essentielles : l’air et le médium. L’air permet de vaporiser le médium. On entend par médium, le produit utilisé pour réaliser l’œuvre. Il peut s’agir d’une huile, d’une encre ou encore d’une peinture. Le produit est donc vaporisé par de l’air comprimé. La pulvérisation qui caractérise l’aérographe se fait par un mécanisme précis. Pour bien utiliser votre aérographe, vos devriez savoir manier la gâchette mais aussi utiliser des produits adéquats pour son fonctionnement.

aerographe composition

  • exemple aerographieComment utiliser la gâchette ?

Le bon maniement de la gâchette est requis lorsqu’on souhaite utiliser un aérographe. Il en existe deux sortes : les aérographes à simple action et les autres dotés d’un mécanisme de double action. Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus utilisés de nos jours. Ici, la même gâchette peut permettre d’activer le débit d’air et de peinture. En effet, selon le sens dans lequel vous manipulez la détente, vous actionnez l’un ou l’autre. Lorsque vous appuyez sur la gâchette dans la position verticale, c’est-à-dire vers le bas, l’appareil produit de l’air. En fonction de la pression exercée, le débit peut être faible ou élevé. Tirée à l’horizontale, la gâchette permet à l’aérographe d’éjecter de la peinture. Plus vous insisterez, moins faible sera la quantité.

  • Quel produit utiliser ?

La peinture acrylique est généralement utilisée pour les aérographes. Elle est de bien meilleure qualité lorsqu’elle est encore neuve. Avec le temps, le rendu pourrait ne pas être satisfaisant. Après l’acquisition de la peinture, il vous faut ensuite la diluer. Cette opération détermine la qualité du travail. Il existe des diluants dans le commerce adaptés à une marque précise de pot de peinture. Vous pouvez vous servir de l’alcool à 90° ou à 70°. A défaut, il est aussi possible d’utiliser de l’eau déminéralisée ou de lave-vitre additionnée à de l’eau. Néanmoins, cette méthode de dilution reste très artisanale.

Lorsque vous souhaitez diluer la peinture avec de l’alcool, il est préférable de les mettre à quantités égales. Pour un diluant du commerce, il est recommandé d’utiliser un flacon entier pour deux pots. Par ailleurs, cette méthode exige une attention particulière. Car, si la peinture est très diluée, elle va couler et laisser des auréoles. Lorsque la dilution n’est pas bien faite ou pas du tout, le fini n’est pas lisse. Vous obtiendrez donc un meilleur résultat en effectuant un bon dosage.

(Crédit photo : ampformation.com)

(Crédit photo : ampformation.com)

Bien manier son aérographe

L’idéal serait de commencer à vous exercer sur une feuille de papier. Vous pourriez faire des traits ou de petits points au stylo, puis avec votre aérographe. Cela vous permettra de travailler sur votre adresse et la précision de vos tirs. Au fur et à mesure que vous vous entraînez, vous améliorerez votre technique. Ainsi, vous pourriez apprendre à déterminer la bonne distance à laquelle tenir votre appareil. La pression aussi pourra être maîtrisée. Si vous appuyez trop fort, le rendu ne sera pas net. La distance est également un facteur important de la peinture à l’aérographe. Viser trop loin peut rendre votre tracé flou. Si vous tirez assez près, le travail sera précis et sans bavure.

Pour tracer des lignes denses, il est recommandé d’éloigner l’aérographe tout en amplifiant la pression exercée sur la gâchette. Effectuer des dégradés à l’aide d’un aérographe demande plus d’exercices. Commencez d’abord à réaliser une figure, généralement un carré, avec un ruban adhésif. Faites des mouvements de droite à gauche et inversement avec l’aérographe. Exercez une légère pression sur la gâchette afin de réaliser un fin voile dans tout le carré. Reprenez l’exercice à plusieurs reprises. En variant à chaque fois la densité, vous obtiendrez un effet dégradé. L’utilisation de l’aérographe se fait de préférence dans un milieu découvert ou suffisamment aéré. Les produits utilisés tels que la peinture, le diluant, le nettoyeur sont des substances nocives. Certains utilisateurs portent des masques afin de se protéger, ce qui est d’ailleurs indiqué. Des masques jetables feront tout aussi bien l’affaire.

Les différentes sources d’air

En matière d’utilisation de l’aérographe, l’air peut provenir de diverses sources .Ce sont les compresseurs à membrane, les bombes d’air comprimé et les compresseurs à bain d’huile.

Les compresseurs à membrane ont un système de fonctionnement permanent. Ils ne possèdent pas une réserve d’air. Ils ont pour inconvénient de faire beaucoup de bruit. Les bombes d’air sont les moins chères du marché. Il faut préciser que les réserves s’épuisent assez rapidement. Toutefois selon certains utilisateurs lorsque l’on débute dans l’aérographie, les bombes d’air sont plus adaptées.

Les compresseurs à bain d’huile font moins de bruit. On les qualifie de « silencieux ». L’avantage est qu’ils peuvent être utilisés à tout moment. A la première utilisation, il est important d’y mettre une huile spéciale conçue à cet effet. Au fur et à mesure, pensez à effectuer une vidange.

Comment entretenir son aérographe ?

L’entretien de l’aérographe permet de s’assurer de son bon fonctionnement. Le nettoyer évite que des plaques se forment à l’intérieur de votre outil. Les projections de l’appareil sont plus nettes si celui-ci est bien entretenu. Vous pouvez suivre ce processus :

  • après l’utilisation de votre aérographe, videz le réservoir de la peinture.
  • remplissez le réservoir d’alcool
  • bouchez le canon de l’aérographe et appuyez sur la gâchette pour activer l’air
  • démontez l’outil afin de le nettoyer entièrement à l’alcool

Une autre méthode est le nettoyage à l’ultrason. Elle est plus rapide que la technique classique. Pour réaliser le nettoyage à l’ultrason, il vous faudra suivre certaines étapes précises. Dans un premier temps, démontez l’aérographe. Une fois les pièces détachées, les mettre dans un sac rempli de décapant. Il s’agit ici d’une substance à base d’ammoniaque appelée Glanzer. Remplissez ensuite un bocal d’eau et y plonger le sac. On peut finir le nettoyage avec une tige nettoyante ou une brosse à dents.

Plusieurs nettoyeurs sont disponibles dans les commerces. Il existe sur internet de nombreuses vidéos se consacrant au sujet. Vous pourriez vous faire une idée en les visionnant.

peinture aerographe Sixty One

Oeuvre réalisé par l’artiste Sixty One

Les avantages de cette technique 

Ils sont déterminés en fonction des aérographes disponibles dans les commerces. Chaque outil a ses mérites. Ainsi on relève deux catégories d’appareils que sont les aérographes à godets par gravité et les aérographes à godets par aspiration.

Les premiers possèdent un godet positionné par-dessus le corps de l’appareil. Le médium descend alors lorsque la loi de la gravité s’applique. Par cette action, le produit rempli le corps de l’aérographe. Leur avantage est que ces outils sont aisément manipulables. Ils peuvent être maniés par les gauchers ainsi que les droitiers. La robustesse de ces aérographes mérite également d’être soulignée. Avec leur godet placé au-dessus, les utilisateurs ont la possibilité d’employer une peinture plus consistante.

Les aérographes à godets par aspiration sont dotés d’un godet placé sur le côté droit de l’outil. Il peut être sous le corps de l’appareil si sa contenance est élevée. Le mécanisme à ce niveau obéit au phénomène de l’aspiration par l’air. Lorsqu’on exerce une pression sur la gâchette, le médium est aspiré. Cela fait descendre le produit dans le corps de l’aérographe.

Cette catégorie d’outils a pour avantage d’avoir un godet qui n’est pas fixé. On peut donc changer sa position selon l’œuvre qu’on souhaite réaliser.

Les inconvénients de l’aérographe

m balestrie aerographe

(Photo : M Balestrie -Artiste aérographe)

En suivant toujours la logique des deux grandes classes ci-dessus relevées, on peut attribuer à chacune d’elles des limites. S’agissant des aérographes à godets par gravité, les inconvénients sont liés au caractère inamovible du godet. Ainsi si vous portez votre choix sur un petit réservoir, vous devriez le remplir très souvent pour un travail important, ce qui peut se révéler fatiguant. Si par contre vous préférez un godet de taille importante, la peinture projetée pourrait former un tracé moins net.

Les lacunes des aérographes à godets par aspiration concernent la position de ceux-ci. En effet, les godets étant amovibles, ils peuvent être mal fixés. Le médium utilisé pourrait se renverser sur le plan de travail.

Pour opérer un choix, il convient d’essayer les différents modèles auxquels vous avez accès. La méthode permet une comparaison pratique avant l’achat. Pensez à tester la précision des projections. Renseignez-vous aussi sur la disponibilité des pièces de rechange ainsi que leur coût. Lisez les différents commentaires des utilisateurs ayant testé ces appareils avant vous.

Se maquiller à l’aérographe : une nouvelle tendance de beauté

Le maquillage à l’aide d’un aérographe est utilisé sur les plateaux télé mais aussi dans les studios de cinéma, ou encore sur des mannequins. Le principe de fonctionnement est le même. C’est juste le médium qui varie. A la place de la peinture, on utilise des pigments pour le maquillage. L’aérographe permet de pulvériser une couche uniforme et plus ou moins épaisse de fond de teint. Elle est une bonne option pour les peaux à imperfections. Comme pour toute technique, la maîtrise s’acquiert avec la pratique. Entraînez-vous donc à réussir un maquillage irréprochable. Avec la mise en beauté à l’aérographe, vous pouvez obtenir un résultat naturel. Le maquillage a une tenue d’une plus grande durée que ceux ordinaires. Il résiste mieux à l’eau, mais le démaquillage n’est pas complexe. Vous n’aurez pas nécessairement besoin d’une éponge. Toutefois, il est important de savoir qu’on ne peut utiliser de fond de teint classique. Tout ceci justifie le prix assez élevé du kit dédié au maquillage à l’aérographe.

se maquiller aerographeCe kit comprend :
  • Un aérographe
  • Un dvd pour aider à l’utilisation du kit
  • Du fond de teint
  • Un blush
  • Un illuminateur de teint

Il faut noter que l’ensemble n’est pas aisément transportable. Il peut aussi arriver qu’on se salisse si on n’a pas la main légère.

L’aérographie vue par des logiciels

Il existe des logiciels permettant de réaliser des effets sur une photo. Le but est de créer l’illusion d’une œuvre réalisée à l’aérographe. Avec les options que fournit le logiciel, on peut régler les paramètres d’utilisation. Les réglages opérés permettent d’obtenir des dessins à partir de photos pré existantes. Toute la réalisation est mise en œuvre par le logiciel. Ces logiciels peuvent être compatibles avec Photoshop Elements, Adobe photoshop et bien d’autres. Ils offrent des phases d’essai gratuit. Ces périodes sont l’occasion de faire des tests afin de juger les effets.

Sur le net, de nombreux sites proposent des tutoriels. Ils offrent l’avantage de fournir les explications en images. Des forums sont également ouverts à tous les passionnés de l’aérographie ainsi qu’aux débutants. De nombreuses astuces y sont présentées en rapport avec la peinture, la dilution ou le nettoyage. N’hésitez aussi pas à consulter les commentaires de ceux qui ont expérimenté cet outil.

Pour finir, je vous laisse avec cette excellente vidéo de l’artiste Raymond Planchat en train de réaliser une peinture aérographe de Retour vers le futur.

achat aerographe

(*) crédit photo : Le livre de la jungle par Cédric Fassot